district


district

district [ distrikt ] n. m.
• 1421; bas lat. districtus « territoire », de distringere
1Hist. Circonscription territoriale d'une juridiction. Un juge ne peut juger hors de son district.
2(1789) Hist. Subdivision de département établie par la loi du 22 décembre 1789; arrondissement. Chef-lieu de district.
3Par ext. Division territoriale, région.
4(1959) Admin. District urbain : groupement administratif de communes formant une même agglomération; groupement administratif des communes voisines.

district nom masculin (bas latin districtus, territoire) Subdivision administrative territoriale, d'étendue variable suivant les États où elle est adoptée. Territoire d'administration ferroviaire comprenant un parcours de voies et/ou une zone d'installations diverses d'étendue variable, et placée sous la responsabilité d'un chef de district. Subdivision du département, établie en 1790, disparue en 1795 pour donner naissance aux arrondissements. En Suisse, subdivision du canton. Réunion de trois à cinq triages forestiers. ● district (expressions) nom masculin (bas latin districtus, territoire) District fédéral, dans les républiques fédérales de l'Amérique et en Australie, territoire qui constitue la capitale de la fédération, sans appartenir à aucun État particulier. District urbain, établissement public chargé de la gestion des services publics communs à plusieurs municipalités d'une même agglomération.

district
n. m.
d1./d étendue de juridiction administrative ou judiciaire.
|| En Tunisie, division administrative d'une ville. (V. arrondissement.)
d2./d District fédéral: nom donné dans divers états fédéraux (États-Unis, notam.) au territoire englobant la capitale fédérale et ses environs.
District urbain, qui regroupe des communes voisines ou formant une même agglomération.
d3./d Par ext. Région.
d4./d (Polynésie fr.) Zone rurale de Tahiti, par oppos. à l'aggl. de Papeete.

⇒DISTRICT, subst. masc.
A.— Vx ou vieilli. Étendue d'une juridiction administrative ou judiciaire. Un juge ne peut juger hors de son district (Ac. 1798).
Au fig. Cela n'est pas de mon district. ,,De ma compétence`` (Ac. 1798).
B.— Moderne
1. ADMINISTRATION
a) HIST. (de 1789 à 1795). Subdivision du département correspondant approximativement à l'arrondissement actuel. Chef-lieu de district. Cette colonne était le contingent péniblement obtenu du district de Fougères, et dû par lui dans la levée que le Directoire (...) avait ordonnée (BALZAC, Chouans, 1829, p. 7) :
1. Le reste de la France avait été divisé en districts dont les comités électoraux, ouverts en permanence, étaient des foyers d'agitation : ...
BAINVILLE, Histoire de France, t. 2, 1924, p. 49.
b) District (urbain). Établissement public à vocation limitée, regroupant plusieurs communes voisines en vue d'exécuter des réalisations (d'urbanisme et d'équipement) présentant un intérêt commun. Conseil de district; district de Paris (vx). (Quasi-)synon. communauté (urbaine). L'organisme collégial peut avoir (...) un pouvoir de décision (comme les conseils d'administration des districts urbains) (BELORGEY, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 61). La commission de l'informatique du district (Est Républicain, 8 déc. 1977, p. 8).
c) Subdivision territoriale, d'étendue variable suivant les États (Allemagne, États-Unis, Brésil, Suède, etc.). Chef de district; administration du district; population d'un district :
2. Ce territoire comprenait le district de Sarrebruck qui avait été laissé à la France en 1814 et lui avait été ravi en 1815, et le district d'Ottweiler, dont une bonne partie lui appartenait avant 1789.
JOFFRE, Mém., t. 2, 1931, p. 371.
SYNT. Commandant, conseiller, préfet du, de district; habitants d'un district.
District fédéral. Territoire englobant la capitale et ses environs dans les républiques fédératives d'Amérique. Il y aurait une réponse amusante à faire à ce brave antireligieux mexicain du district fédéral (LARBAUD, Journal, 1935, p. 349).
2. P. ext.
a) Courant
) Région ayant une certaine unité topographique ou économique (d'abord dans un contexte anglo-saxon). District montagneux; district industriel, minier. Je viens de rentrer d'Angleterre où j'ai passé six semaines et où j'ai exploré à pied le district des lacs (NIZAN, Conspir., 1938, p. 157).
) Quartier; partie d'une ville ayant une physionomie particulière et une certaine unité. La rue Soufflot brunie d'arrosages, odorante de bitume. Tout ce district appartenait aux étudiants en droit (MALÈGUE, Augustin, t. 1, 1933, p. 181) :
3. J'ai installé mon cabinet dans un bar du quartier des matelots. La clientèle des ports est diverse. Les pauvres ne vont pas dans les districts luxueux, tandis que les gens de qualité finissent toujours par échouer, une fois au moins, (...), dans les endroits mal famés.
CAMUS, La Chute, 1956, p. 1545.
) Au fig. Domaine. Chaque spécialiste doit continuer librement l'exploration de son district propre (CARREL, L'homme, 1935, p. 352).
Littér. Baudelaire (...) avait abouti à ces districts de l'âme où se ramifient les végétations monstrueuses de la pensée (HUYSMANS, À rebours, 1884, p. 189).
b) TECHNOL. et SC.
GÉOGR. Subdivision d'un secteur, correspondant à la topographie ou à la composition physico-chimique des sols (d'apr. GATIN 1924). Les districts continentaux (LAPPARENT, Abr. géol., 1886, p. 14). District floristique (GEORGE 1970).
PÉTROL. Zone d'activité d'une société couvrant une région où se déroulent des opérations de recherche ou d'exploration d'un gisement (d'apr. Pétrol. 1964).
Prononc. et Orth. :[] ou []. Le t final n'est pas prononcé ds les dict. anc. de FÉR. 1768 à LITTRÉ qui ajoute cependant : ,,Prononciation mal fixée : les uns disent di-stri-kt',, en prononçant toutes les consonnes finales; les autres disent di-strik; d'autres enfin di-stri; nos anciens, qui de districtum avaient fait détroit, avaient évité cette accumulation de consonnes finales toujours peu agréable à notre oreille``. Pour DG [] est vieilli, et il transcrit [] comme la majorité des dict. mod.; cf. BARBEAU-RODHE 1930, DUB. et Lar. Lang. fr. Cependant Pt ROB., Pt Lar. 1968 et WARN. 1968 laissent les 2 possibilités : [-ikt] ou [-ik]. Pour cette hésitation qui concerne également verdict, cf. encore FOUCHÉ Prononc. 1959, p. 428 et NYROP Phonét. 1951, § 193 alors que ds MART. Comment Prononc. 1913, p. 217 on n'admet que [], [] comme abject [] (cf. ce mot). Le mot est admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. [1421 d'apr. BL.-W.1-5] 1480 « juridiction » (Ordonnance XVIII, 585 ds BARTZSCH, p. 48) — 1798 (Ac.); répertorié par les dict. comme terme de pratique anc.; av. 1696 fig. ne pas être du district de (Sévigné ds GUÉRIN 1892); 2. 1611 « étendue territoriale limitée » (COTGR.); à nouv. 1780 (RAYNAL, Hist. phil., III, 27 ds LITTRÉ); 1789 « subdivision du département en France » (Décret du 12 nov. ds Moniteur, II, 182b ds RANFT, p. 81). Empr. au b. lat. districtus « territoire » dér. du supin districtum de distringere; a éliminé la forme pop. destroit au sens de « district, étendue d'une juridiction » 1235 ds GDF. (détroit). Fréq. abs. littér. :280. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 513, b) 500; XXe s. : a) 473, b) 199.
DÉR. Districal, ale, aux, adj. Qui appartient au district urbain (cf. supra B 1 b). Cette réunion avait pour but de sensibiliser les élus et fonctionnaires districaux et communaux aux buts et moyens de l'informatique (Est Républicain, 8 déc. 1977, p. 8). L'épuration des eaux districales (Est Républicain, 8 déc. 1977 p. 13). 1re attest. 1823 (MEILLAN, Mémoires, p. 125 ds BRUNOT t. 9, p. 1018); de district(t) terme admin., suff. -al.
BBG. — ARICKX (I.). Les Orthoépistes sur la sellette Trav. Ling. Gand. 1972, n° 3, p. 126. — DARM. 1877, p. 179.

district [distʀikt] n. m.
ÉTYM. 1421, bas lat. districtus « territoire »; du supin de distringere.
1 Hist. Circonscription territoriale d'une juridiction. || Un juge ne peut juger hors de son district.
1 L'exercice du ban et la perception des profits qu'il autorisait se trouvèrent désormais circonscrits dans un espace restreint, dans un « district » (le terme vient d'un mot qui précisément signifie contraindre) dont les limites extérieures étaient rarement à plus d'une demi-journée de chevauchée d'un point central, qui était un lieu fortifié.
G. Duby, Guerriers et Paysans, p. 195.
2 (1696). Fig. Ce dont on a l'administration. || Ceci n'est pas de mon district, de ma compétence. Domaine, rayon.
2 (…) ayant le district des pansements et des drogues, je vendais souvent aux hommes de bonnes médecines de cheval (…)
Beaumarchais, le Barbier de Séville, I, 2.
3 (1611; repris 1780). Petite division territoriale homogène. Région. || Le district des lacs en Angleterre. || District houiller.Par ext. Secteur.
Fig. || Travailler dans un district particulier, une spécialité.
4 (1789). Admin. Subdivision de département établie par la loi du 22 décembre 1789, correspondant approximativement aux arrondissements actuels. || Chef-lieu de district.
(1959). || District urbain : groupement administratif de communes formant une même agglomération; groupement administratif des communes voisines.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • District 1 — Quận 1   District   Position in HCMC s core …   Wikipedia

  • District 5 — District 5, 5 District or 5th District may refer to: Contents 1 World 1.1 City districts 1.2 Constituency districts …   Wikipedia

  • District X — (Mutant Town) District X, as depicted in New X Men #127. Publication information Publisher Marvel Comics …   Wikipedia

  • District 3 — Quận 3   District   …   Wikipedia

  • District 13 — French language poster Directed by Pierre Morel Produced by Luc Besson Bernard Grenet …   Wikipedia

  • District 9 — Título District 9 Ficha técnica Dirección Neill Blomkamp Producción Peter Jackson Carolynne Cunningham …   Wikipedia Español

  • District 9 — Données clés Titre québécois District 9 Titre original District 9 Réalisation Neill Blomkamp Scénario Neill Blomkamp Terri Tatchell Acteurs principaux Jason Cope …   Wikipédia en Français

  • district — dis·trict n: a territorial division (as of a nation, state, county, or city) for administrative, judicial, electoral, or other purposes: as a: an administrative unit esp. of a town or city established for the performance of a special governmental …   Law dictionary

  • District — Dis trict, n. [LL. districtus district, fr. L. districtus, p. p. of distringere: cf. F. district. See {Distrain}.] 1. (Feudal Law) The territory within which the lord has the power of coercing and punishing. [1913 Webster] 2. A division of… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • District A — U.S. National Register of Historic Places U.S. Historic district …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.